Carnet 1999 à suivre

17 mars

Glissade au Château Frontenac avec Marie-Ève…oui…il n’est jamais trop tard!

-oublis-lapsus-actes manqués-mots d’esprit-rêves-

Le tissu près du corps

Les mots près du corps

La scène de l’inconscient n’est pas sans rapport avec l’histoire… Depuis le début j’adopte la même iconographie (l’écrit) la ligne, le point, juxtaposés, superposés, effacés, grafignés, grattés, creusés, imposés, multipliés…

L’INFORME, MODE D’EMPLOI
YVE-ALAIN BOIS, ROSALIND KRAUSS

Livre rare. L’informe mode d’emploi. Yves-Alain Bois propose à travers ce catalogue une des plus importantes contributions à la pensée esthétique contemporaine -et une des plus fines interprétations de l’oeuvre de Georges Bataille.

***

 

L’art de l’Occident, amateur de certitudes, l’art Japonais n’est jamais défini dans une forme fixe, immuable. L’éternité du chef d’œuvre n’a pas cours au Japon.

 

Teindre le papier au jus de kaki…Kamiko= vêtement de papier

Voir : Œdipe sur la route par Henry Bauchau/ L’art et l’écriture par Laurent Beccaria/ Le Pélerinage de vie humaine chez Flammarion/ Le langage du tissu/ GG de Clérambault/

Parure : jeux d’instants, manteau de nuages, veste étoilée. Maru-Jinbaori, veste portée par les guerriers à la période EDO (période en art qui a su promouvoir les créations en art). Veste adaptable à n’importe quel corps. Ses trois lés ne comportent aucune pinces, aucun plissé pour s’ajuster sur une anatomie.

…………….à poursuivre.

 

Noir de sente, encore en préparation pour la Chine, une tache apparue, je ne sais comment, me voilà en train de tout reprendre. Y arriverais-je? Mais oui, je ne serai plus pareil, mais je le serai autrement. Je continuerai de monter l’image, texte dans l’autre sens, gris cette fois, refermé puis bouché d’une trace dorée. Puis continuer à l’encre sur le graphyte, j’arriverai peut-être au plaisir visuel que je préconise.

6-7-10-14-20-21-24 avril en atelier

La veste de…le manteau de…le manteau de nuages, la veste étoilée.

Noir de sente dessin pour la Chine

L’ineffemme gravure (collagraphie) 76cm x 57cm / papier Goyu sur Lana

Le dit de Genji 79cm x 54cm sur papier Hanemüle graphyte et pantone.

…………………à poursuivre

 

Ce qui me reste des Ateliers Ouverts : L’accueil chaleureux de Coderre, sympathique de Fortier Auclair, généreux de Baillargeon, prétentieux de Lasnier. Plus que tout : Élise Dumais (je suis née là).

……………………..

Shinobu Origuchi, poète spécialiste du Genji.

Reprendre dire l’éphémère N7350 B657 1983

Seul l’invisible est japonais

 

L’essentiel ce n’est pas l’appropriation du vu, c’est celle du ressenti.

La promesse de se prêter leurs ailes.

Elles purent voir l’herbe d’oubli.

 

Mes expositions en 1999

1999   Omaha Beach/ Bloody Beach à Saint-Lo en Normandie, à Roanoke en Virginie (USA), à Christian Church en Angleterre, à Aalen en Allemagne et à Saint-Gyslain en Belgique.

à suivre