Mon théâtre d’été, son désordre aérien où tout s’élève, les concerts d’oiseaux, la brume matinale, les libellules. Rien ne cache rien, les mains ouvertes des fougères illuminent le matin calme, l’ombre de l’ombre…dp

 

 

 

Publicités