une perle de jour … merci à l’auteur Fabien Ribery.

Le blog de Fabien Ribery

Version 2Brisées – Sur la route de la soie, peinture XIV, Gérard Titus-Carmel, 2009 – ph. Michel Minetto

L’intensité poétique du peintre et graveur Gérard Titus-Carmel est impressionnante.

Dans un volume imposant bâti tel un mausolée vivant, ouvert aux quatre vents des désirs de ses lecteurs (invitation au voyage), les éditions L’Atelier contemporain ont regroupé quarante-cinq ans d’écrits sur la peinture d’un homme qui ne sépara jamais l’action artistique de la réflexion sur sa pratique.

De la peinture/gravure aux mots, jaillit le sentiment d’une même jouissance, pour qui crée des mondes comme autant d’affirmations interrogatives.

Version 2Viornes et Lichens, peinture X, Gérard Titus-Carmel, 2014

Pourquoi y a-t-il la peinture et le dessin plutôt que rien ?

Pourquoi y a-t-il Chardin, Munch, Caspar David-Friedrich, Henri Matisse, Bram van Velde, Degas, De Chirico, William Hogarth, Alberto Giacometti, Pierre Bonnard, Max Ernst, Philippe de Champaigne, Antonio Segui, Pincemin, Grünewald, plutôt que rien ?

A propos…

View original post 811 mots de plus

Publicités