sur les restes froissés …

2 mars 1998

en traversant le parc des Laurentides ce matin, des noeuds se faisaient, d’autres coulaient. Dans cette brume matinale, un voile hivernal comme une multitude d’acétates superposées à l’infini jusqu’à ne plus voir, juste deviner le dessin du paysage blanc de mars. Blancs de mémoire… En route pour déposer mon projet d’exposition Solo au Centre National d’Exposition de Jonquière. 52 coffrets semaines, 12 coffrets mois.  Journal Intime oeuvre installative. 

fleurs de carnets 1998

 

Publicités