Flyer A5 rectoverso

ÉRIC DURANT
atelier :
37, rue Adolphe Guyot
92270 Bois Colombes
tel : 01 47 84 10 12
site : http://ericdurant.art.free.fr
courriel : ericdurant.art@gmail.com
ÉRIC DURANT participe depuis 1990, de façon régulière, aux
salons nationaux et internationaux dédiés à la gravure. Formé à l’École
des Beaux-arts de Toulouse puis à l’ENS de Cachan. Il pratique le croquis,
le dessin, la peinture et la sculpture. Professeur agrégé d’arts plastiques,
diplômé du CAPET en arts appliqués, il enseigne depuis 1991 le dessin, le
croquis de nu, la composition et l’Histoire de l’art à l’ENSAAMA (École
Olivier de Serres) à Paris. Membre de l’association de graveurs
« Graver Maintenant « . Au fil des ans, la linogravure s’est ancrée dans son
activité artistique comme un moyen d’exploration et d’expression privilégié,
parfois intégré dans une pratique picturale plus large.

D’une mer d’encre profonde s’élèvent, inlassablement, des murs liquides
frissonnant d’écume. La page muette ruisselle et frémit sous le vent furieux qui
soulève et enroule les flots. Des astres invisibles éclairent l’océan d’une lumière
irréelle, irisée, décomposée, et font naitre des couleurs inconnues sur les eaux
déchaînées.
Ces Vagues, creusées à vif par la gouge, ne sont pas destinées aux marins
d’eau douce… Mers de tempêtes, elles portent en elles la puissance et le mystère
des eaux du bout du monde, des caps finistériens, des horizons du Ponant.
Au tranchant incisif des plaques, répondent la fluidité trompeuse des encres
et la complexité insoupçonnée de leurs combinaisons colorées. Précision et détermination
du geste graveur, pour signifier, dans la trace, toute la force, tout l’élan, toute
l’énergie des grandes vagues océanes. Subtilité et magie des encrages, qui allient
les contraires, le clair et l’obscur, le mat et le brillant, le brut et le soyeux, pour mieux
révéler les reflets les plus secrets des flots.
Les linogravures d’Éric Durant offrent à l’oeil de l’amateur des images
puissantes et séduisantes, qui dissimulent leur virtuosité sous le mystère de leur
réalisation. La texture du papier, l’odeur de l’encre, le chatoiement des couleurs, la
puissance des traits et des compositions entrainent celui qui les contemple bien audelà
de la surface de la feuille, vers un horizon fluide et enivrant, bruissant du tumulte
des flots, éclaboussé de couleurs liquides, brasillant de lumières sourdes.
Les Vagues gravées d’Éric Durant éveillent, chez tous les amoureux de la
mer océane, le désir du large et de son infinité liquide, mouvante, inquiétante et si
terriblement attirante. Une seule issue : plonger !
A. F. Septembre 2012grande déferlante VIII bleu light??????????????????????

Publicités